Nikolli, le peintre dont j'avais présenté le travail suite à une rencontre dans le vieux Nice a été saisi par la police d'une vingtaine de ses tableaux exposés sur la voie publique !!! Nice Matin a contacté un stagiaire commissaire-priseur à Vendôme, dont la parole est plus libre que celle du milieu, pour déplorer ces initiatives sécuritaires. Jusqu'à preuve du contraire, il y a trop longtemps qu'on ne met plus de tableaux en prison pour renouveler avec ces pratiques déplorables.

Article de Nice Matin - Francis Flumineau

20090707_NICE_MATIN_NIKOLLI

Télécharger l'article en pdf