Premier enseignement de Buddha. Ballade en ville.

Tintin au Tibet. Une anglaise rencontrée dans le train m’avait pistonné. Sarnath ça vaut le déplacement si tu n’a jamais eu de contact avec le Bouddhisme. Et elle m’a confié une écharpe en soie blanche que je dois remettre au Karma Pa qui y réside. Le karmpa c’est ce jeune moine de 15 ans dont tous les médias ont parlé lors de son évasion de Chine il y a à peu près un an. C’est à Sarnat dans le parc du cerf que le Bouddha a fait son premier discours, et expliqué qu’il se réincarnerait en cerf dans ce jardin.  C’est un endroit mythique pour les Bouddhistes. On y trouve les reliques du bras gauche de Buddha, des cerfs qu’on nourrit de carottes, et un clone du fameux arbre sous lequel il est resté si longtemps en méditation. J’en profite pour ramasser des feuilles mortes. Mon guide me dit que j’ai un cœur kind. Ca me fait penser à Tintin au Tibet. Bref c’est très instructif et impressionnant à la fois. Je vais ensuite pour recevoir la bénédiction du karmpa, mais il n’est pas là aujourd’hui, il donne des cours à l’extérieur. Il faudra revenir demain.

S’orienter par rapport au soleil. Bain de soleil sur la terrasse de l’hôtel. J’envoie toute une série de cartes postales, commencées il y a un mois et demi maintenant. Ce n’est pas sérieux tout ça. En me baladant derrière les Gahts je réalise pleinement que Varanesi doit être l’une des plus anciennes villes dans l’histoire de l’humanité. Alep ou Damas c’est de la gnognotte à côté ! Je me perds à de nombreuses reprises dans les ruelles peu touristiques. On essaye de s’orienter par rapport au soleil et tu te retrouves au fond d’un cul de sac, avec une vache qui bloque la retraite. Couleurs, odeurs, bruits et regards… Un quartier sans touristes est un poil plus épicé. Y’a pas à dire. Je passe la soirée avec deux musiciens frenchies de lyon. Les anciens pantins, eux aussi dans un grand voyage. Ecouter les Têtes Raides après quatre mois loin de la France, c’est comme retrouver le parfum des glaces sur la plage après neuf mois d’hiver.