31 janvier 2001

27eme jour, Madras, tour de ville

Come back a George Town pour trouver le walkman. Ultra slim, Sonny, Groove, pour 2500 roupies, 350 francs. J’avais vu le même a Dubai pour 600 francs. Pas question de négocier le prix, il faut simplement négocier la vente. Le type refuse de me vendre autre chose que 50 ou 100 pièces. J’ai beau lui expliquer que ce sera trop pour ma consommation personnelle, il est assez obtus. Un indien se propose de jouer les intermédiaires moyennant finances. Ca doit décider le vendeur, qui finalement me lâche le baladeur, sans garantie ni mode... [Lire la suite]
Posté par piranhas à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 janvier 2001

26eme jour, Madras, un petit air de musique

Je rends mon vélo dans la matinée. Le vélo est incontestablement le meilleur moyen de se déplacer dans une ville touristique. Il ne coûte pas cher (4francs la journée), est silencieux, rapide, et maintient en forme ! Plaidoyer écolo pour des vacances a bicyclette. Pas question en revanche de pédaler a Madras. Chennay est la quatrième plus grosse ville d’Inde. La métropole de 6 millions d’habitant est une agglomération de villes différentes, qui en s’agrandissant se sont rencontrées. La plus célèbres d’entre elle est Madras. La... [Lire la suite]
Posté par piranhas à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2001

25eme jour, Pondichéry, clinique Nallam

Matinée lecture a l’Alliance Française, après un solide petit-dèj a la boulangerie, il va sans dire. Je dévore la presse avec intérêt et me rends compte a quelle point on se déconnecte rapidement en voyage. Alors comme ça le père Kabila est mort? Bonne nouvelle, même si certains semblent le regretter… Pour remédier a cet état de disconnectitude, je m’inscrit a la news letter de libe et du monde, histoire de ne pas rentrer trop ignorant. Comme je suis toujours plus malade jour après jour je me résout a aller visiter un vrai docteur. ... [Lire la suite]
Posté par piranhas à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2001

24eme jour, Pondichéry, la France, la bouffe

Peu dormis, réveil souffrant. Les médocs de l’indien n’ont rien donne. Pas grand chose a signaler aujourd’hui. Petites vacances pour convalescent. Le petit déjeuner est l’occasion d’un break avec la cuisine indienne. Des baguettes sont disponibles a la boulangerie française, des vraies comme a Vendôme chez Mme Renaud. Elles ont une mie bien blanche et croustillent sous la bouche. Ca ne parait rien vu de chez vous, mais je puis vous assurer que la boulange de Pondy a un succès fou. Ca doit être la seule en Inde. Les repas indiens... [Lire la suite]
Posté par piranhas à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 janvier 2001

23eme jour, Pondichéry, comptoir français

Débarqué à 7 heure du mat, les guest-houses sont blindées. Ca se libéra peut-être dans l’après midi. La solution c’est alors de se réfugier dans l’un des multiples centre de l’Ashram local. Ouf, y’a de la place. Je reviendrai plus tard sur l’institution qui a remplacé en douceur l’administration française dans cette ville. Pondy qui était le principal comptoir de la Compagnie des Indes fut administré par la France jusqu’en 1947. La ville garde un petit quelque chose de l’hexagone. En France Pondy serait une cité sale, peu... [Lire la suite]
Posté par piranhas à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2001

22eme jour, Madurai, prendre le bus

Malade comme un chien toute la journée. J’ai eu le malheur de laisser le fan (ventilo) branché trop fort cette nuit… Conclusion je ne suis bon à rien. Donc je m’enferme pour huit heures d’affilée dans un web-café, histoire de rédiger AEI2. R.A.S. A si, quand même. Alors que je vous raconte mes derniers jour, je me branche sur le chat de Wanaume www.wanaume.com/wanaumecafe/chat.htm , et je tombe par hasard sur mes disco-boys favoris ! Il vont tous très bien, à part Thomas, dont l’estomac supporte mal la cuisine locale qui est …... [Lire la suite]
Posté par piranhas à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2001

21ème jour, Madurai, le temple et ses tailleurs

Madurai est la ville d’Inde où les rickshaw sont les plus désagréables. Il est 1H00 du mat et il me prennent la tête dés la sortie du bus. Je préfère ne pas avoir recours à leurs services : pas de rickshaw pas de problèmes. A 7H00 le garçon de l’hôtel tambourine à ma porte pour me proposer du thé ou café. C’est sympa mais j’aimerai surtout dormir. A 8H00 la radio de la chambre se déclenche toute seule, à croire que les éléments se liguent pour me sortir du lit. Ils n’ont pas tort le temple est fantastique. C’est le plus grand et... [Lire la suite]
Posté par piranhas à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 janvier 2001

20ème jour, Kanyakumari, bain purificateur

Le matin est le temps du tourisme de pèlerinage. Bien entendu je dormais pour le lever du soleil, donc j’attaque la journée avec la visite des îles, au large de Kanyakumari. C’est la première fois que je suis sans occidentaux, seule tache claire dans une foule d’hindous.  C’est la première fois aussi que je commence à saturer avec les indiens. Ils passent leur temps à me parler de fric et de femmes. Sans cesse à se plaindre de ce que les femmes chez eux ne soient pas aussi libres qu’en Europe, sans cesse à déplorer que l’Inde... [Lire la suite]
Posté par piranhas à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2001

19ème jour, Kanykumari, les marchands du temple

Le bus en Inde c’est l’horreur. Départ 8H00 le matin, arrivée 17H15 le soir, pour 100 km de transport, avec une pause, il est vrai, pour admirer un palais. Je change d’état, quitte le Kerala pour le Tamil Nadu, la côte Ouest pour l’Est. Première étape le palais de Padmanabhapuram, en Tamil dans le texte. Le palais est du XVIème siècle construit de bois, de pierre et d’un zeste de charme fou. Chaque partie a sa fonction, comme la salle à manger prévue pour plus de deux cents convives. La tour du roi est organisée par étages : une... [Lire la suite]
Posté par piranhas à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2001

18ème jour, Varkala, journée plage, la condition de la femme touriste en Inde

Quand on est à la plage c’est pour buller. J’avais moyennement apprécié cette activité à Goa ; après deux semaines de voyage, c’est un délice. Des grandes lames de fond ramènent des rouleaux magnifiques. Ils viennent se briser sur le sable, dans un fracas d’écume et de vagues. Le pied.  Le maître nageur, en short et chemise post-coloniale, s’escrime la moustache sur son petit sifflet. Ok, je vais pas trop loin. A ceux qui auraient lu le Voyage au bout de la nuit de Céline je vous demande votre avis, “qu’en pensez vous ?” Je l’ai... [Lire la suite]
Posté par piranhas à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]